Lignes directrices pour le bon usage des pouvoirs psychiques

Ce qui suit sont des lignes directrices pour l’utilisation correcte des pouvoirs psychiques. Gardez ces principes à l’esprit lorsque vous recevez des informations intuitives sur d’autres personnes. Aussi, considérez cette liste lorsque vous recevez de l’information psychique.

Profils experts

5/5 - (6 votes)
5/5 - (2 votes)
5/5 - (5 votes)
5/5 - (3 votes)
5/5 - (10 votes)
5/5 - (5 votes)
5/5 - (4 votes)
5/5 - (4 votes)
5/5 - (3 votes)
5/5 - (4 votes)
5/5 - (3 votes)
5/5 - (32 votes)

Limites et droit de non-ingérence

Les gens envahissent souvent l’espace de ceux qu’ils essaient d’aider. Cela se produit souvent en voyance dans de nombreuses situations, tant quotidiennes que psychiques. Lorsque les nations font cela, il s’ensuit souvent une guerre. Lorsqu’elle est faite par des personnes, elle est souvent justifiée comme une « aide ». Les modèles intrusifs s’apprennent. Dès leur plus jeune âge, la plupart des gens se font dire ce qu’ils doivent faire et apprennent à leur tour à dire aux autres ce qu’ils doivent faire. Les conseils s’accompagnent souvent d’un jugement. Souvent, la personne qui reçoit l’avis se sent mal. Il peut également y avoir des avertissements de conséquences graves. Le conseiller se sent supérieur ou a de l’influence sur lui. Il se peut que le bénéficiaire se sente confus quant à sa façon d’agir et qu’il semble disposé à se faire dire ce qu’il doit faire. Très souvent, même une personne habituellement prudente demandera l’avis d’autres personnes si certaines informations l’avertissent d’une déloyauté ou d’autres nouvelles inquiétantes. Il y a un concept mal compris selon lequel s’ingérer dans ce genre de conseils gratuits signifie être réfléchi.

 


La vérité sur les personnes silencieuses et introverties

Par rapport aux extravertis, les introvertis analysent les situations et les pensées plus lentement et plus en profondeur.

Dans un monde qui veut que nous soyons extravertis à tout prix, tout le monde n’est pas bruyant, sociable et égocentrique. Il existe également des personnes introverties qui sont attentives et sensibles, mais qui ont généralement tendance à passer inaperçues et que nous essayons rarement de connaître en profondeur. Selon la personnalité, chacun d’entre nous traite l’information différemment et selon un processus différent. Les personnes introverties pensent généralement plus lentement et calmement, en faisant passer les informations par davantage de filtres, tandis que les personnes extraverties ont des pensées et des réponses beaucoup plus rapides et linéaires. Il convient également de rappeler que cette différence peut ne pas être aussi nette, car de nombreuses personnes peuvent utiliser les deux stratégies cognitives en fonction de la situation.

Pourtant, cette différence laisse toujours place à des jugements de valeur qui s’arrêtent aux apparences, tant pour les extravertis que pour les introvertis. Il s’agit simplement d’un rythme de pensée différent qui dépend du temps que chaque personne ressent le besoin d’utiliser pour analyser ce qui se passe et le faire passer à travers chaque filtre tel que le filtre émotionnel ou le filtre plus rationnel.

Aucune des deux méthodes de pensée n’est meilleure. Cependant, il est vrai que dans la société actuelle, on a tendance à valoriser davantage les personnes extraverties qui interagissent avec les autres, partagent leurs pensées et sont amicales. Cependant, il n’est pas rare de trouver des personnes ayant ce type de personnalité qui se traduit par un comportement narcissique ou égocentrique.

Selon Jennifer B. Kahnweiler, auteur de « The Introverted Leader », malgré la tendance à associer le leadership aux personnes extraverties, les personnes introverties seraient plus susceptibles d’être des leaders. En effet, selon un article publié dans le magazine Forbes, l’auteur affirme que les introvertis ont cinq caractéristiques principales qui les convertissent en excellents leaders :

la capacité de réfléchir avant de parler ;
Ils pensent profondément, et non superficiellement ;
Ils respirent le calme et la confiance ;
ils communiquent davantage par écrit ;
ils préfèrent la solitude pour prendre des décisions et peser le pour et le contre.

Comment reconnaître les personnes introverties

Quelles sont les caractéristiques qui distinguent les personnes introverties ? Bien qu’il s’agisse d’exigences plutôt générales, voici quelques-unes des particularités d’une personne silencieuse et introvertie.

Par rapport aux extravertis, les introvertis réfléchissent pendant une période plus longue, en accordant une attention particulière aux détails. Ils préfèrent écouter, réfléchir et ensuite, s’ils le jugent opportun, parler.
Elles apprécient la solitude, mais cela ne signifie pas qu’elles fuient la réalité. Ils ont souvent besoin de se clarifier et d’apprendre à mieux se connaître. C’est précisément pour cette raison que les introvertis sont généralement plutôt indépendants et peu enclins à se laisser emporter par l’opinion des autres.
En raison de leur capacité d’analyse et de réflexion, les introvertis n’acceptent pas la superficialité. Ils évitent les conversations futiles et préfèrent se concentrer sur des sujets plutôt profonds.
Les introvertis se sentent à l’aise dans de petits groupes et évitent généralement de se retrouver avec de nombreuses personnes en même temps. Ayant du mal à exprimer leurs émotions avec qui que ce soit, ils préfèrent passer du temps avec des personnes proches d’eux.

Le silence des personnes introverties n’est souvent pas compris ou, encore une fois, il existe un stéréotype qui associe le fait d’être extraverti au succès et à l’efficacité. Avec cet article, nous avons voulu essayer d’apporter un peu de lumière et nous espérons avoir réussi.

Afin d’agir pour le meilleur de tous, une personne intuitive aborde les dons psychiques, les rendant disponibles, et l’espace des autres, comme sacrés. Les limites sont respectées. Il y a du respect pour toute vie et le désir de créer une force positive. Il y a un rappel que chaque personne est Divine, et que chacun a son propre chemin unique et personnel. Les séances délicates ne visent pas à juger les autres. Ce n’est pas au médium de donner des directives aux autres, de dire aux gens quoi faire ou de créer des situations émotionnelles basées sur la peur qui forceront l’auditeur à revenir pour d’autres séances.

Discernement – Significations, temps et langage

Pour comprendre et transmettre l’information, il faut du discernement. La première étape est la transposition initiale du monde symbolique de l’esprit. Dans ce monde mystique, les symboles ne doivent pas être pris au pied de la lettre. Un symbole peut avoir une multitude de significations, selon les circonstances. Il faut de la pratique pour apprendre la langue du monde immatériel.

Une fois que le médium a reçu l’information et l’a mise en contexte, la deuxième étape consiste à demander comment, quand et si l’information reçue doit être partagée. Le temps est souvent l’élément décisif. Parfois, le récepteur peut être touché négativement, ou simplement incapable d’écouter ou d’assimiler une partie de l’information, et cela dépend du moment où il est reçu. La langue est également un élément clé. Pour que l’information soit utile et significative dans le contexte du destinataire, les mots doivent être choisis avec soin.

Un médium développe ces compétences avec le temps et la pratique. La capacité à gérer des compétences intuitives implique la capacité de communiquer de manière appropriée et sans nuire à personne, même les informations les plus sensibles. Cela devrait être fait de manière à ce que la personne soit soulagée et à ce que les prochaines étapes soient plus claires.

Comment reconnaître l’usage abusif des capacités psychiques

Imaginez déjeuner avec votre meilleur ami, parler des dernières nouvelles. Peut-être que les fées feront allusion à votre récente lecture psychique. Il peut s’agir d’une lecture donnée par hasard par un ami médium, d’une prédiction psychique non sollicitée ou d’une séance par un médium professionnel.

Comme vous vous voyez en train de lui raconter les idées énumérées ci-dessous, envisagez la possibilité que la personne sensorielle ait franchi les limites de la non-ingérence et de l’équité. N’oubliez pas non plus qu’il y a toujours un risque de mauvaise interprétation de ce qui est dit au cours d’une séance et que le sens peut être influencé par des désirs fondés sur l’ego. Les gens entendront souvent ce qu’ils veulent entendre ou ce qu’ils sont prêts à entendre, de sorte que la personne sensorielle devra être capable et savoir comment présenter l’information.

Tout le monde, à un moment ou à un autre, a eu le désir d’être célèbre ou de tomber amoureux de son âme sœur. L’information psychique qui flatte simplement l’ego de la personne, ou crée un sentiment d’être spéciale, n’est pas utile au progrès spirituel. Très souvent, quand un médium transmet une information, il est très important de savoir quand et comment. Bien sûr, lorsque l’information est basée sur la peur, ou qu’elle est communiquée de manière à générer la peur, il s’agit d’un abus du pouvoir psychique.

Rappelez-vous que l’information sur l’avenir n’est qu’une indication et non une garantie de ce qui va se passer. L’avenir qui est prédit à ce moment-là est basé uniquement sur ce qui se passe à ce moment-là dans votre vie et sur votre état de conscience. L’avenir peut changer en fonction des actions que vous entreprenez, en fonction des changements de conscience, et par des facteurs invisibles hors de votre contrôle. De même, même s’il est normal de vouloir des garanties dans la vie, évitez de donner trop de poids aux prédictions psychiques de fortune ou de malheur. C’est une façon de penser imaginative et qui conduira à la déception.

 

Back To Top